Non classifié(e), Thyroïde, Thyroïde

Quelle est la taille normale d’une thyroïde ?

La taille de la glande thyroïdienne peut varier en fonction de son activité et ses dysfonctions. Une simple anomalie de taille de la glande détectée lors d’un examen clinique routinier pourra témoigner d’une anomalie. La palpation de la partie basse du cou par le médecin pourra permettre de détecter une augmentation du volume globale de la thyroïde, ce qu’on appellera goitre, ou encore d’une zone particulière de la thyroïde, un nodule. Un recours à une échographie thyroïdienne pourra s’avérer utile dans les suites du diagnostic afin d’éliminer la malignité d’un nodule ou encore confirmer un goitre en calculant les dimensions de la thyroïde. Explications.
Pourquoi est-il important de vérifier la taille de sa thyroïde ?
La thyroïde est une glande du corps humain qui a un rôle fondamental dans le bon fonctionnement de l’organisme. Elle est située à la base du cou et mesure 5 cm. En France, les dimensions moyennes des lobes thyroïdiens sont de 1,5 cm pour l’épaisseur et la largeur, et d’environ 5 cm pour la hauteur.

C’est une glande endocrine, spécialisée dans la fabrication d’hormones qui régulent la croissance, le développement et le métabolisme de l’organisme. Une dysfonction de la glande thyroïdienne peut donc engendrer de nombreux maux et symptomatologies différents. Une hypothyroïdie amènera à un état d’hypométabolisme (fatigue, prise de poids, dépression…) tandis qu’une hyperthyroïdie amènera à un état d’hypermétabolisme (insomnie, perte de poids, bouffées de chaleur…).

Comment la thyroïde fonctionne-t-elle ?
La thyroïde produit des hormones qui agissent sur la croissance, le développement et la température corporelle de chaque être humain. La thyroïde contrôle ces fonctions en produisant des hormones spécifiques : la T4 (thyroxine) et T3 (triiodothyronine).

Les cellules constituant la thyroïde sont appelées cellules folliculaires, elles vont absorber l’iode présent dans le sang et l’utiliser pour fabriquer ces hormones. Ces hormones vont se lier à leurs récepteurs spécifiques, qui sont des récepteurs nucléaires (qui se situent à l’intérieur du noyau des cellules). Ces récepteurs sont présents au sein de différents organes et leurs liaisons vont enclencher une série d’actions qui contribuera à la modification du métabolisme de l’organisme.

Cependant, pour que nos organes puissent avoir un bon rythme, la dose de ces hormones spécifiques doit être contrôlée. Cette production est gérée par le chef d’orchestre des glandes de l’organisme : l’hypophyse. Située dans une cavité osseuse appelée fosse hypophysaire, cette glande de la taille d’un petit pois se trouve en dessous du cerveau.

Elle contrôle la quantité d’hormones thyroïdiennes sanguines par la production d’une autre hormone : la TSH (hormone stimulant la thyroïde). Les problèmes thyroïdiens peuvent donc être dus à une atteinte de la glande thyroïde elle-même, à l’hypophyse ou encore à l’hypothalamus.

Il est essentiel que votre médecin vérifie la taille de votre thyroïde régulièrement par une simple palpation de la loge thyroïdienne. Il pourra prescrire un bilan sanguin comprenant une TSH qui pourra être complété par une échographie thyroïdienne s’il suspecte un mauvais fonctionnement thyroïdien.
Que sont un nodule et un goitre thyroïdiens ?
Le goitre est une augmentation du volume global de la thyroïde. Il peut témoigner d’un défaut de production d’hormones thyroïdiennes.

Le nodule thyroïdien est une augmentation de volume localisée de la thyroïde. Dans la majorité des cas, ces nodules sont bénins et ne présentent pas de symptômes. Il est essentiel de vérifier l’absence de nodules thyroïdiens par un examen clinique régulier car bien que dans la majorité des cas, les nodules sont bénins, ils peuvent être aussi malins, c’est-à-dire révélateur d’un cancer. La présence de nodule est plus courant chez la femme que chez l’homme. L'âge ainsi que le train de vie de chaque individu influent sur leur apparition (tabac, alimentation…).
Pourquoi le volume de la thyroïde varie-t-il et comment booster sa fonction thyroïdienne ?
Lorsque la thyroïde devient paresseuse et produit moins d’hormones, l’hypophyse va produire de la TSH en quantité supérieure qui agira sur la production d’hormones thyroïdiennes par la thyroïde. 

Une hypothyroïdie sera alors caractérisée par des hormones thyroïdiennes basses et une TSH élevée. La tentative de stimulation de la glande thyroïdienne par la TSH amènera à une augmentation du volume de la thyroïde qui va grossir sans pour autant augmenter la quantité d’hormones thyroïdiennes sanguines. Le corps fonctionnera au ralenti, le patient sera plutôt constipé, et l’on pourra constater une prise de poids.
Au contraire, dans un environnement d’hyperthyroïdie, le corps sera dans un état d’hyperfonctionnement : augmentation de la fréquence cardiaque et de la fréquence respiratoire, accélération de la digestion, apparition d’une perte de poids…

Comme nous l’avons dit précédemment, le fonctionnement de la glande thyroïdienne se fait essentiellement grâce à l’iode. Il peut donc être intéressant de booster la thyroïde par l’alimentation. Vous pouvez consommer les algues telles que le varech, le wakame qui sont naturellement riches en iode. Les noix salées telles que les noix de Brésil et noisettes sont des sources essentielles de sélénium aidant à maintenir une fonction thyroïdienne optimale. Certains poissons sont de grandes sources d’iodes comme le saumon ou les crustacés. L’alimentation et l’hygiène de vie jouent un rôle très important permettant de garder une thyroïde saine. 

Bon à savoir

  • Les troubles thyroïdiens doivent être traités avant et pendant la grossesse. Ils sont d’ailleurs surveillés lors des bilans sanguins réguliers durant la grossesse d’une femme enceinte. Les hormones thyroïdiennes sont essentielles pour un bon développement du fœtus. Les trois premiers mois sont les plus importants concernant la nécessité d’une production hormonale suffisante. Il est d'autant plus essentiel, si vous avez une dérégulation thyroïdienne préexistante, de surveiller les taux d'hormones avant et pendant votre grossesse.
L’augmentation du volume de la thyroïde peut être remarqué parfois par le patient lui-même, qui s’aperçoit d’une augmentation du volume de son cou. Les dimensions de la glande varient selon le poids, le morphotype, l’âge, le régime iodé et les origines géographiques de la personne. Des examens approfondis peuvent être nécessaires afin de traiter des dysfonctionnements thyroïdiens.