Your address will show here +12 34 56 78
Cancer du sein
Après une mastectomie, la reconstruction mammaire est une question qui se pose pour une femme qui souhaite se réapproprier son corps rapidement… Sur 20 000 mammectomies pratiquées chaque année en France, 25 % des patientes font le choix de la reconstruction mammaire (13% post-ablation et 12% l’année qui suit). La technique de reconstruction la plus courante reste la mise en place d’une prothèse mammaire sous le muscle pectoral. Une alternative à l’implant mammaire est la reconstruction par lambeau DIEP (lambeau cutanéo-graisseux), une technique utilisée depuis 1994 en France. Moins invasive que la technique du lambeau TRAM, un lambeau musculo-cutané qui implique de prélever une portion du muscle grand droit et son aponévrose, le DIEP ne comprend ni muscle ni aponévrose.
Cette technique chirurgicale de reconstruction peut être proposée aux patientes immédiatement après la mastectomie, même avant les séances de radiothérapie, pour éviter le traumatisme de la perte d’un sein.

keep reading

0

Cancer du sein

Chaque année, 54 000 nouveaux cas de cancers du sein sont découverts en France. C’est le type de cancer le plus répandu chez la femme et aussi le plus diagnostiqué dans le monde. Près d’une femme sur 9 sera concernée au cours de sa vie par le cancer du sein. Et le risque s’accroît après 50 ans. Contrôle d’usage ou suspicion, l’échographie / mammographie révèle une anomalie, une lésion. Biopsie, analyse anatomo-pathologique du tissu prélevé (dite “anapath”)… dans l’attente d’un diagnostic précis, la patiente est alors lancée dans un parcours délicat et source de stress…

Pour le bien-être des patientes et l’efficacité chirurgicale, comment accélérer et améliorer le parcours patiente ?


keep reading

0